• open panel

Garder son âme de rêveur et réussir sa vie d’entrepreneur dans la restauration : c’est possible !

ASSURANCE AUTO • HABITATION • PRÉVOYANCE • ÉPARGNE RETRAITE • ASSURANCE VIE • SYNDICS & PNO • ARTISANS- COMMERCANTS • PROFESSIONELS DU TOURISME•

Garder son âme de rêveur et réussir sa vie d’entrepreneur dans la restauration : c’est possible !



Début de l’aventure entrepreneuriale

Il se sent finalement en phase avec l’entrepreneuriat.
« A moitié Lorrain et Breton, j’ai toujours eu un tropisme fort pour la Bretagne. Un jour je pose 3 jours de congés et je pars en Bretagne avec l’objectif de visiter des fonds de commerce.
Mon idéal à ce moment-là : un entrepôt au bord de l’eau qui pourrait devenir un mix entre café, musique, lecture, conférences … Un lieu de vie avec une vocation artistique forte.
Je visite le Théâtre de la Roche Bernard, dans le Morbihan, à 35 km de Vannes.
Le Sarah Bernard est alors un haut lieu de l’opéra lyrique.
Je tombe rapidement sous le charme de cet établissement qui dispose d’une bonne acoustique, d’un confort intérieur naturel, au bord d’un port et avec un parking pour les futurs clients.
 Après quelques travaux très succincts, j’accueille mes premiers clients le 6 juillet 2006 à 00h01 !
Jusqu’en 2009, j’étais juste équipé d’une tireuse, de petits frigos et d’un grill pour réaliser des tartines.
J’organisais des concerts et une petite programmation culturelle.
Il s’agissait plus d’un concept se rapprochant d’une structure associative.

 

Du  « café de pays » à une entreprise en croissance

« Ce fonctionnement « artisanal » me satisfait mais c’était une période aussi bien épuisante qu’exaltante ! » assure Éric. 
« En 2019 je me décide à embaucher un cuisinier et nous devenons un restaurant plus classique. Ma vocation culturelle me pousse à poursuivre la programmation de concerts et je recrute jusqu’à 3 cuisiniers jusqu’en 2015.
Je m’associe alors avec mon bras droit. 
Nous investissons dans de gros travaux pour adapter la cuisine à une fréquentation  en forte augmentation»

Éric se qualifie lui-même « d’esthète, de bricoleur » et se dit passionné d’ergonomie de matériel de cuisine.
Cette période de grosse rénovation lui donne l’occasion d’exprimer son goût pour la création de lieux de vie.

La cuisine étant plus productive, en 4 ans le Sarah B passe de 750 k€ de CA à plus de 1.5 Md’€ !

 

Marier plusieurs concepts de restauration

Aujourd’hui le Sarah B propose une carte de brasserie internationale, une cuisine asiatique, une offre bar et tapas.
Des sessions Jazz sont proposées le dimanche après-midi avec concept salon de thé.
Le principe : un style cool mais sérieux et un positionnement intermédiaire Bar / Restaurant.

« C’est un concept très urbain dans une zone qui ne l’est pas forcément » précise Eric.
En activité complémentaire il propose aussi une salle de réunion en location.

 

Des projets pleins la tête !

Mais Eric, qui adore créer des atmosphères, ne souhaite pas s’arrêter là. Il travaille actuellement à la construction d’un labo qui servira de cuisine centrale au Sarah B.
Il proposera en 2020 un « fast-good », des repas à emporter avec une cuisine faite maison.

 

Des conseils pour les futurs entrepreneurs ?

Pour Eric, il est important que l’entreprise ressemble à son créateur, repose sur sa personnalité.
« Il faut donc commencer par bien être conscient de son fonctionnement.
Nous sommes tous porteurs d’une vision qui peut toujours générer une capacité à faire.
Il faut juste croire à ses envies, et aller à l’essentiel.
En somme, rester vissé à son intuition ! C’est le plus important !

 

Comment mesurer la réussite d’une entreprise ?

Selon Eric, il peut mesurer sa réussite car il a pu créer quelque chose qui lui ressemble, de pérenne et de viable économiquement.
Il est fier de pouvoir faire vivre des gens, et particulièrement les quelques salariés qui le suivent depuis longtemps et qui croient en lui. « Cela me touche beaucoup » précise ce grand sentimental !

« Je réussis dans mon entreprise exactement là où j’échouais en tant que salarié : la créativité, l’intuition. Il faut donc absolument croire en son monde intérieur. Il faut seulement accepter l’interface avec le monde réel : le travail, la rigueur, la norme … mais surtout une grosse énergie et une parole convaincue »

Il conclut « je suis fier, car des personnes aussi différentes qu’admirables m’ont dit « tu peux être fier ». C’est un sentiment très rassurant, juste, et socialement intégrateur pour un gars comme moi qui très longtemps n’était qu’un rêveur hors sol, cherchant désespérément l’aspect concret de l’existence ».
 



Source link

Merci de remplir le formulaire ci-dessous

Pour toute demande d'informations


Agence de GrenobleDu Lundi au Vendredi: 9h - 12 h / 13h30 - 17h30

1 Place du docteur Léon MARTIN

38000 GRENOBLE

Votre contact :
Frédéric BEAUGRABD

Alexandre MAZZONE

Tel. 04 76 87 80 13

Fax. 04 76 87 80 05

Email : grenoble-sud@gan.fr

Frédéric Beaugrand Assurances GAN Grenoble
Click to activate map

Agence de VizilleLundi 14h - 18h, Mardi, jeudi 9h - 12h / 14h - 18h Mercredi et vendredi 9h - 12h / 13h30 - 17h30

26 Rue Jean Jaurès

38220 VIZILLE

Vos contacts :
Marianne RUFFINENGO

Tel. 04 76 68 00 63

Fax. 04 76 78 30 07

Email : vizille@gan.fr

Frédéric Beaugrand Assurances GAN Grenoble
Click to activate map

Agence de Bourg d'OisansLundi, Mardi AM, Mercredi, jeudi, Vendredi AM sur RDV au 04 76 68 00 63 , Permanence Mardi 9h - 12h Vendredi 9h - 12h

2 Béal de la Fontaine

38520 Le BOURG-d’OISANS

Vos contacts :
Marianne RUFFINENGO, Frédéric BEAUGRAND

Tel. 04 76 68 00 63

Fax. 04 76 78 30 07

Email : vizille@gan.fr

Frédéric Beaugrand Assurances GAN Grenoble
Click to activate map

Conformément à la loi Informatique et libertés n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d'opposition, d'accès et de rectification des données vous concernant. Pour cela il vous suffit de nous le signifier par mail.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plusAccepter